.st0{fill:#FFFFFF;}

Les 11 étapes pour lancer et développer votre stratégie web globale (mise à jour pour 2020)

 novembre 24, 2019

par  Adrien

Quand je rencontre des entrepreneurs, ils me demandent souvent quel est le meilleur moyen de lancer (ou de relancer) son entreprise sur Internet.

Les problèmes qui reviennent toujours sont:

  • l'hésitation ou la peur des outils à choisir pour se lancer sur Internet
  • le site Internet qui ne génère aucun trafic et/ou qui ne convertit pas
  • des leads (ou contacts) de mauvaise qualité
  • une mauvaise maîtrise des données web 
  • des campagnes marketing peu rentables

Après toutes ces années et beaucoup de test, j'ai observé un processus efficace pour un lancement performant sur Internet. 

Alors si :

  • vous êtes indépendant, responsable d’une TPE ou d’une PME,
  • vous avez déjà un site Internet ou être en train de le créer ou de le refaire
  • vous savez que vous pouvez être plus performant sur Internet mais vous ne savez pas par où commencer,

je vais vous décrire la méthode qui vous fera gagner de l’argent en ayant un socle solide pour développer votre entreprise dans les années à venir.


Je pars du principe que vous avez déjà créé votre marque et votre business. Je ne vais pas parler ici de stratégie produit ou vous aider à trouver une idée de business. On se concentre ici sur le webmarketing.

Quels que soient votre métier et votre industrie, votre stratégie webmarketing est importante. Que votre site Internet soit une boutique en ligne ou un moyen d’être plus visible et de générer des contacts, il est crucial pour vous de vous poser les bonnes questions dès le début pour que votre site Internet soit le plus efficace et le plus rentable possible.


Une stratégie webmarketing se prépare


Avoir une stratégie webmarketing efficace dès le début est super important ! Cela vous permet de booster votre chiffre d’affaires (augmenter les ventes ou générer des leads).

Une bonne stratégie webmarketing au démarrage vous permettra d’être plus rentable dès le début et de pouvoir mieux investir.

Cela vous permettra également de gagner du temps. Vous aurez pris les bonnes décisions et vous aurez un socle stable et efficace qui vous fera prendre les bonnes décisions.

Ce qu’il ne faut pas faire, c’est de :

  • Penser à chaque élément individuellement. Ne vous précipitez pas, réfléchissez à l’ensemble de votre stratégie, à ce que vous voulez faire et comment.
  • Faire un marketing trop agressif, basé sur la tromperie, un mauvais produit et les codes promos.
  • Tout investir dans la publicité : c’est efficace à court terme mais vous avez besoin d’un solde solide pour pouvoir grandir avec peu de publicité ensuite.

Je vais donc vous détailler le séquençage idéal pour moi. C'est parti !

La stratégie web globale  pour lancer son entreprise en 11 étapes

1 - Définissez vos objectifs marketing


La première étape va être pour vous de bien définir vos objectifs. Posez-vous les bonnes questions !

  • Ai-je besoin d’un site Internet ? Dans quel but ?
  • Ai-je besoin d’être présent sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ?

Prenez un peu de recul sur votre activité. En quoi votre webmarketing va-t-il servir vos objectifs d’entreprise ?

J’aurai l’occasion de vous écrire un article détaillé sur les objectifs, mais voici déjà quelques éléments de réflexions.

  • Quels vont être les objectifs mesurables de votre site (ventes, formulaires créés, appels entrants, rendez-vous générés…)
  • Quelles sont les valeurs et les messages que vous voulez donnez via votre site ?
  • Quel est le ROI (ou rentabilité) global que vous voulez obtenir ?
  • Quel est votre coeur de cible ?  À qui parlez-vous ?

Cela peut paraître un peu évident, je le sais. Mais faites-le vraiment et écrivez-les !

Chacun des objectifs déterminera les actions à mener sur les 10 points suivants.


Nous aurons l'occasion d'aborder plus en détails tous les points mentionnés dans l'image ci-dessous (la taille du mot clé représente la fréquence de ce mot clé dans le contenu que j'ai déjà préparé pour vous).

 

2 - Définissez clairement vos différentes cibles


Plus votre cible sera définie, plus elle sera réduite, plus votre message sur votre site Internet sera clair. Et plus votre message sera clair, plus votre site Internet sera performant. Il en sera de même lorsque vous lancerez vos campagnes marketing.

Rien ne vous empêche d’avoir plusieurs couches de cibles (coeur de cible, cible n°2, cible n°3...), mais plus vous serez précis, mieux ce sera.

Un bon exercice est plutôt de définir quel est le problème commun à vos différentes cibles. Ainsi au lieu de segmenter vos cibles par âge, par profession ou par taille, vous allez plutôt les segmenter par problème ou par valeur.

Prenons l’exemple de l’expert-comptable. Le comptable peut avoir pour habitude de cibler les entrepreneurs de sa région (coeur de cible) puis les directeurs financiers (cible 2).

Il peut aussi décider de plutôt cibler l’ensemble des entreprises qui souhaitent une comptabilité simple, accessible et potentiellement en ligne, peu importe le type d’entreprise.

À vous de voir comment vous souhaitez vous positionner et à qui vous voulez vous adresser.

Une fois que vous avez identifié vos cibles, définissez surtout :

- leurs problèmes

- les solutions que vous pouvez leur apporter


Si vous avez encore un doute sur votre coeur de cible, certaines campagnes webmarketing vous permettront de tester, d’affiner et de mieux connaître, au vu de leurs résultats, les clients qui convertissent le mieux sur votre site.

3 - Pensez puis créez votre site Internet


Le site est peut-être l’élément le plus important. Et souvent quand on démarre, on se dit “Partons sur ça et on pourra toujours modifier ensuite”. Oui, mais à quel prix ?

Je ne dis pas qu’il faut construire le meilleur site du monde mais il est surtout très important de bien choisir la technologie ou la plateforme avec laquelle on va construire le site Internet de l’entreprise et avec quel prestataire vous allez le construire.

J’aurai l’occasion d’écrire plusieurs articles sur ce sujet-là bientôt, mais réfléchissez un peu, prenez votre temps.

Avec les deux premières étapes, vous devriez avoir une bonne idée des pages à créer, des objectifs de chacune d’elle, du message que chaque page va porter, de la langue à utiliser, des fonctionnalités du site, etc.


Les deux points pour moi les plus importants quand vous construisez votre site vous même, avec un collaborateur ou un prestataire, sont :


  • l’autonomie : êtes-vous vous-même capable de changer certaines choses du site ? D’écrire certaine articles ou de changer certains textes ?
  • l’évolutivité : êtes-vous facilement capable de maintenir votre site et de le faire évoluer techniquement ?

Pour ces deux raisons, et pour d’autres également, je préconise toujours WordPress aux TPE-PME. Il y a d’autres solutions pour créer des sites Internet, mais WordPress est pour moi, souvent, la meilleure solution dans la majorité des cas.


Dans tous les cas, mon parti pris a toujours été d'orienter le site Internet vers la conversion plutôt que le design. Je ne dis pas que les deux sont antinomiques (certains points d'ergonomie vont me permettre d'avoir plus d'augmenter mon taux de conversion) mais dans le doute, je choisirai toujours la performance à l'élégance. 

En ce qui concerne les sites Internet et le webmarketing, je choisis toujours la performance à l'élégance ! Vous aussi ?

Click to Tweet

4 - Installez un CRM et votre outil d’e-mailing

Si vous n’en avez pas encore un dans votre entreprise, il est temps maintenant d’investir dans un CRM. Je dis “investir” mais il est vrai qu’aujourd’hui un CRM ne coûte pas très cher.

Le CRM est important que vous soyez en B2B ou en B2C. Il sera la base de votre stratégie marketing et commerciale et votre socle pour contacter vos clients de manière efficace.

C’est pour cela que je l’ai couplé avec le choix de l’outil d’e-mailing. En effet, il est préférable que vous investissez très tôt dans un bon outil d’e-mailing qui vous permettra de rendre ce canal si efficace et si rentable.

Vous aurez le choix entre beaucoup d’outils CRM et e-mailing et certains vous proposeront la gestion des deux. Il peut être intéressant d’avoir un outil 2 en 1 car une bonne synergie entre les deux outils est souvent gage de qualité. Qualité dans les données utilisées dans les e-mails et qualité des données recueillies dans le CRM via les e-mails. Là aussi, je viendrai vous présenter bientôt les différentes solutions possibles.

 

5 - Récupérez vos données et créez votre tableau de bord


Vous avez maintenant bâti les fondations de votre webmarketing et vous allez pouvoir maintenant lancer la machine et générer du trafic sur votre site. Mais avant cela, vous allez devoir créer votre tableau de bord webmarketing.

Vous allez reprendre vos objectifs de l’étape 1 et y attribuer des indicateurs. La grande partie de ces indicateurs pourra être recueillie en récoltant les données de votre site Internet et de votre CRM.

Vous pourrez compléter ces premiers chiffres par des données offline (ou physiques) et par des données publicitaires que nous allons voir ensuite.

En termes de format, je pense que j’ai toujours pas trouvé mieux qu’un Google Sheet partagé pour commencer. Vous pourrez le faire évoluer par la suite avec un outil tel que Google Data Studio par la suite.

Si vous souhaitez rester sur Excel pour créer votre tableau de bord, je vous ai trouvé une petite vidéo simple pour créer rapidement un tableau de bord à partir d'un tableau croisé dynamique:



Pour recueillir vos données de site Internet, bien sûr Google Analytics est un incontournable. Mais je recommande de plus en plus l’installation d’un outil supplémentaire qui vous apportera plus de fiabilité, de sécurité ou de fonctionnalités. Je pense notamment à Matomo (anciennement Piwik) ou Heap par exemple.


Quel que soit l’outil que vous choisissez, il va falloir :

  • réaliser les quelques paramétrages liés à votre activité et aux conversions de votre site. En d’autres termes, faire en sorte que vous puissiez suivre ce que vous voulez suivre sur votre site (les contacts générés, les ventes, et autres événements)
  • créer quelques rapports automatiques pour faciliter la lecture et le recueil des données dans votre tableau de bord

Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser un outil spécialisé pour construire votre reporting marketing comme Google Data Studio, Klipfolio ou Databox. Je vous invite à lire mon article à ce sujet.

6 - Misez sur le SEO


Le SEO, ou référencement naturel, c’est le positionnement de votre site Internet dans les moteurs de recherche. C’est votre capacité à vous positionner sur plus ou moins de mots clés grâce à tout un tas de critères que je peux, pour simplifier, regrouper en trois grandes catégories : la technique, le contenu et la popularité.

Il est tout particulièrement important de soigner et d'investir ce canal d’acquisition de trafic le plus tôt possible car :

  • c’est un investissement en temps dont les résultats viennent que longtemps après
  • c’est un canal performant et très rentable

Sans aller dans le détail, voici mes quelques recommandations pour débuter.

  • Faites attention à l’aspect technique. Parce que vous avez mal choisi votre plateforme de site Internet ou bien parce que votre webmaster a oublié une ligne de code, votre site peut tout simplement être tiré vers le bas sans que vous vous en aperceviez.

    Aujourd’hui les erreurs sont quand même moins fréquentes, mais je vous conseille d’investir dans quelques plug-ins WordPress ou dans des petits outils SEO pour vous assurer que vous êtes sur de bons rails dès le début. Ces outils vous permettront d’optimiser les balises de vos pages, le maillage interne, mais également d’optimiser la vitesse de votre site qui est un critère de plus en plus important pour Google, notamment sur mobile. Dans tous les cas, installez Google Search Console, cet outil gratuit de Google vous donnera déjà quelques pistes.
  • Créer du contenu dans votre thématique. Que ce soit sur vos pages, sur un blog, en utilisant des guides, il vous faudra du contenu écrit. Tout d’abord car cela vous servira d’outil de vente mais aussi parce que cela vous positionne plus facilement sur vos mots clés importants.
    Le choix des mots clés sera très important et je vous recommande fortement de faire une analyse de mots clés : les plus recherchés, les plus importants pour votre business, les synonymes, les mots clés importants mais avec moins de volume et moins de concurrence, etc. Plusieurs outils vous aideront dans cette démarche tels que Keywords Planner, SEMrUsh, ou Keywords Everywhere

7 - Misez sur un contenu éditorial de qualité.


Au-delà de l’impact sur le référencement naturel, un contenu éditorial et un “copywriting” de qualité vous permettra :

  • d’augmenter le taux de conversion de votre site
  • de vous positionner comme un expert de votre industrie
  • de générer du trafic via les réseaux sociaux
  • d’utiliser ces contenus pour vos publicités et vos e-mails

Ainsi, même si vous pouvez mettre en ligne votre site Internet avec un contenu assez limité en nombres de pages, je vous recommande qu’elles soient les plus qualitatives possibles. Que ce soit dans les mots utilisés ou dans l’impact que ces pages ont sur vos visiteurs (copywriting).

Et très rapidement, vous devez réfléchir et anticiper à la ligne éditoriale sur laquelle vous allez vous positionner.

  • De quoi vais-je parler ? En quoi cela va-t-il apporter de la valeur à mes visiteurs ?
  • Comment ? Quels types de formats vais-je utiliser ?
  • A quelle fréquence ?

Voici ce que je recommande par exemple pour une agence immobilière et la méthode fonctionne dans d’autres domaines.


  • Créez une section blog ou magazine sur votre site
  • Créez des articles qui démontrent votre expertise sur ce domaine : comment sélectionnez-vous les biens, votre histoire, les membres de votre équipe, des témoignages de vos anciens clients, etc.
    Il vaut mieux peu d’articles bien écrits et complets que beaucoup de petits articles.
  • Créer des photos, des images et des vidéos pour servir vos articles et qui vous serviront pour communiquer sur les réseaux sociaux
  • Essayez de vous démarquer : par la qualité, par un ton plus personnel et par un bon design.

 

8 - Focalisez-vous sur un ou deux réseaux sociaux


Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram, Pinterest, Youtube, il peut être intéressant de vouloir vous positionner sur toutes les plateformes. 

Mais de mon expérience, surtout au début, vous serez bien plus efficace en vous investissant uniquement et pleinement dans deux plateformes maximum.

Car quand vous aurez choisi LinkedIn en B2B ou Facebook en B2C, il faudra alors être efficace, régulier et faire usage de techniques efficaces pour vous démarquer. Choisir c’est renoncer ! 

9 - Optimisez le taux de conversion de votre site Internet


Maintenant que vous commencez à avoir un peu de trafic sur votre site Internet, vous allez pouvoir optimiser votre site Internet et gagner quelques points de conversion.

Grâce à votre outil Analytics et votre tableau de bord, vous allez devoir identifier les points de frictions sur votre site Internet et à l’inverse ce qui fonctionne très bien sur votre site Internet.

Ce que vous pouvez observer :

  • les pages et les articles qui convertissent le moins, celles où les personnes quittent le site
  • les formulaires ou les produits qui convertissent le moins bien
  • les zones géographiques où les internautes convertissent le mieux
  • les mots clés qui fonctionnent bien ou moins bien

Avec ces données, vous allez pouvoir renforcer votre site et tester plusieurs choses:

  • changer le copywriting de certaines pages
  • changer le formulaire de contact
  • créer de nouveaux articles en lien avec vos meilleurs mots clés
  • les couleurs des boutons
  • utiliser une landing page plutôt qu’une autre

Le mieux pour tester efficacement et plus rapidement ces différents paramètres va être d’utiliser d’un outil d’A/B Testing. Plusieurs outils payant existent comme AB Tasty ou Kameleoon, mais pour commencer je vous recommande Google Optimize. L’outil de Google est simple et efficace. Il suffira amplement pour débuter vos premiers tests.

Vous pouvez également utiliser un outil comme Hotjar. Les fonctionnalités gratuites de cet outil pour permettre d’enregistrer des sessions de vos visiteurs et de créer des heatmaps (cartes de chaleur pour identifier les zones de clics). Vous aurez alors des données qualitatives supplémentaires pour opérer des changements sur votre site.

Vous pouvez aussi dès à présent tester des outils plus marketing comme des outils de pop-up ou de live chat qui vous permettront, selon votre business, d’apporter une valeur ajoutée à votre site Internet et d’augmenter votre taux de conversion.

10 - Lancez vos premières campagnes de publicité


Une fois que vous aurez bien optimisé votre site, vous allez pouvoir commencer à lancer quelques campagnes de publicité.

Commencez avec de petits budgets et soyez prudents, il peut être facile de dépenser bêtement son argent.

Quand on démarre en publicité que ce soit seul, avec l’aide d’un freelance ou d’une agence, il y a quatre conseils généraux à suivre.

  • Restez sur un nombre limité de plateformes que sont Google Ads, Bing Ads, Facebook Ads et LinkedIn Ads. Selon votre business, vous ne serez d’ailleurs peut être que sur un ou deux d’entre elles, mais mieux vaut maîtriser une des plateformes plutôt que d’avoir des résultats moyens sur 3 plateformes. Allez y petit à petit. Ces plateformes vous donneront beaucoup de souplesse car vous pourrez désactiver ou réactiver les campagnes quand vous le souhaitez sans minimum de budget.
  • Soignez vos publicités. La qualité des publicités aura un fort impact sur votre rentabilité, quelle que soit la plateforme.
  • Utilisez le retargeting (cibler un visiteur ou un client identifié). Quel que soit votre business modèle, le retargeting aura souvent un impact important pour un coût limité. Pour plus de détails, lisez mon article pour lancer des campagnes de retargeting efficaces.
  • Pilotez vos campagnes grâce aux données. Utilisez vos analytics et tableaux de bord que vous avez au préalablement configurés. 

Je vous décrirai dans d’autres articles comment lancer et optimiser vos campagnes publicitaires, mais voici rapidement ce que je recommande souvent.

Lancez vos premières campagnes publicitaires sur Google Ads. deux ou trois campagnes de mots clés et une campagne de retargeting permettent de vous lancer et de tester.

Même si les enchères sont de plus en plus élevées, le SEA (ou référencement payant) reste un canal fiable et rentable s’il est bien géré et si vous n’êtes pas trop agressif sur les enchères.

SI cela fonctionne et après avoir optimisé, je recommande souvent de vous lancer sur Microsoft Bing Ads. Cette plateforme vous permettra de toucher d’autres moteurs de recherche que Google, avec notamment Bing et Yahoo. Certes, le volume de recherche est limité et sera plus ou moins grand selon votre secteur d’activité. Oui cela demandera un peu de temps supplémentaire en gestion, mais la création des campagnes est facilitée par l’importation de vos campagnes Google Ads. J’ai par ailleurs eu souvent de très bons résultats sur Bing Ads grâce à des CPC plus faibles.

Ensuite, quel que soit votre secteur, je vous invite à lancer des campagnes sur Facebook. Plusieurs produits publicitaires sont intéressants que ce soit pour obtenir du trafic pas trop cher, faire du retargeting, ou tester de la publicité vidéo.

Pour terminer, si vous êtes dans le B2B, LinkedIn Ads vous permettra de toucher votre cible professionnelle avec beaucoup de critères de ciblage possibles (entreprise, profession, groupes LinkedIn…). Mais attention, la donnée a un prix et cela peut vous coûter très cher. 

11 - Analysez, optimisez, testez et recommencez


Ce n’est pas la dernière étape, car il n’y a jamais vraiment de fin. Mais mon dernier conseil pour une stratégie de webmarketing efficace est de continuellement analyser, optimiser et tester.

Avec les données que vous allez recueillir, prenez régulièrement le temps de vous poser sur les chiffres, et de trouver des moyens de les améliorer. Il vous faudra tester beaucoup de choses : vos produits, votre site Internet, vos publicités. Il vous faudra être rigoureux sur la façon dont vous testez les choses mais vous aurez vraiment de très bons résultats.

 

Ce que je ne dis pas dans cet article

Par souci de synthèse, je ne couvre pas tous les sujets, toutes les étapes ni tous les cas particuliers. 

  1. Les étapes peuvent être légèrement différentes selon l'industrie dans laquelle vous êtes. À vous de les adapter à votre business.
  2. Un bon produit et des clients heureux sont bien sûr le meilleur marketing du monde. Je couvrirai ce sujet dans un autre article, notamment avec les notions de "Referral" et de "Parrainage". 


Et vous, à quelle étape en êtes-vous ? Avez-vous lancé votre entreprise ? Quelles sont vos difficultés ?

Laissez-moi vos commentaires ci-dessous, je suis curieux d’avoir vos ressentis et cela me permettra de prioriser les différents articles que je vais vous proposer dans les semaines et mois à venir.

Pour prolonger cette discussion, je vous invite à lire mon article sur les 3 raisons de se former au webmarketing quand on est entrepreneur

Vous pouvez aussi lire mon article sur le livre marketing à lire pour définir simplement et effiacement votre stratégie marketing.

Merci.


Ce article vous a-t-il aidé ?

Cliquez sur une étoile pour mettre une note

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de notes 9

Pas encore de vote. Soyez le premier à le noter.

Je suis désolé de l'apprendre

Aidez-moi à améliorer cet article

Dites moi comment je peux l'améliorer

Adrien


Adrien est expert en webmarketing et plus particulièrement en Acquisition de Trafic et Génération de Leads. Après 12 ans et des centaines de campagnes pour des TPE et des PME dans leur phase de croissance, il décide de créer un nouveau blog pour partager ce qu'il a appris. Il souhaite partager ses conseils et sa méthodologie pour que les entreprises, même petites, puissent se développer grâce au webmarketing.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Les Derniers articles

    L’optimisation du taux de conversion de son site Internet est souvent le

    Notion, Basecamp et Trello sont pour moi les 3 outils qui révolutionnent

    La publicité LinkedIn peut être très efficace si vous êtes dans le

    >
    suscipit sed consectetur justo at dictum pulvinar